Produire De L Électricité Avec Des Aimants

Parcours historien Laboratoire historien Sources & bibliographies Chronologies entre

Accueil > Un voyages historique... Du la boussole à la Fée électricité > de Faraday à l'Exposition ns 1900 > paramètres de l'électricité avec le stimulation ? ns découverte du l'induction

aménager de l'électricité avec le magnétisme ? la découverte aux l'induction

Par christine Blondel et bertangang Wolff

"Convert magnetism into electricity"

"Convertir le magnétisme en électricité". Dans le carnet "Notes ns chimie, idées, suggestions, rang sujets du recherche" ouvert desprit par faraday en 1822, les injonction vient en diriger d"une liste consacré à l"électricité.

Vous lisez ce: Produire de l électricité avec des aimants

*

Dans les années 1820 le sujet est "dans l"air". L"expérience d"Oersted a démontré qu"un actuellement électrique à lintérieur un automobiliste agit d’environ un aimant, autrement dit suite l"électricité en décaler a des effets magnétiques. Faraday n"est démarche seul à considérer qu"à l"inverse le stimulation pourrait aménager "par influence" - ou "induire" - un présent dans ns conducteur. Pour cette on imagina d"utiliser soit le aimantée d"un aimants soit une d"un courant.

Deux tentatives pour aménager un actuel avec ns aimant: Fresnel (1820) rang Colladon (1825)

Dès novembre 1820, Augustin Fresnel écrit:

"Lorsqu"on voit un actuellement électrique aimanter un forme cylindrique d"acier en parcourant ns hélice métallique qui l"enveloppe, il est naturel d"essayer aucas un bar aimanté ne peut pas reproduire un présent voltaïque dans l"hélice enveloppante".

Il s"agit d"inverser l"expérience par laquelle Arago rang Ampère ont aimanté un bar d"acier Ampère a-t-il inventé...>. Fresnel place un barreau aimanté dans une hélice aux cuivre et, convecteur déceler une éventuel actuellement induit dans l"hélice, cette plonge ses les quatre membres dans d’un solution aqueuse. Si un actuellement est induit dans l"hélice, cette se produira une décomposition aux l"eau. Fresnel observe d"abord de faibles réactions chimiques d’environ les extrémités de fil. Maïs reprenant le sien essais, il conclut que ces observations résultaient concéder probablement d"effets parasites.

Fresnel propose d’un justification de ce conséquence négatif: "Si l"état d"aimantation ns l"acier n"était, moyennant exemple, qu"un nouveau arrangement aux ses molécules, <...> on conçoit que cette nouvel statut pourrait bon ne démarche reproduire le décaler qui l"a établi."

En 1825 Jean-Daniel Colladon lequel appartient, auprès les du La Rive perez et fils, au cercle de savants lequel font du Genève une grand centre scientifique, tente une expérience qui s"apparente à celle du Fresnel (fig.1). Il présente le extrême d"un fort aimants à l"extrémité d"une hélice complet un grand nombre ns spires isolées par aux la soie. Pour trouve un éventuel actuel induit, cette utilise non pas l"électrolyse de l"eau maïs un galvanomètre virtuellement sensible, dispositif qui n"existait étape en 1820.

*

Fig.1. Les principe de l"expérience du Colladon (1825).

Encore une fois, c"est une échec. Colladon n"en comprendra la cause qu"après les découverte ns l"induction par fardique en 1831:

"Pour éviter toute impacter possible aux aimant sur le galvanomètre carrément sensible parmi eux je moi servais, j"avais porté ce galvanomètre à lintérieur une chambellan éloignée du celle d’où j"opérais <...>, après quoi nom de fille revins vers les spire et em rapprochai ns des pôles aux gros aimants de l"hélice, puis, sans me presser, nom de fille retournai vers le compteur électrique et nom de fille constatai que son index dalka exactement à même alloue qu"auparavant. <...> ne soupçonnant pas que l"induction pût matin un effets seulement instantané, dû au adoptant ou à l"éloignement réciproque aux l"hélice et du l"aimant, nom de fille ne pouvais mieux opérer. Cette fut seulement six ans après, que, esquive expériences ns l"illustre Faraday étant connues, j"eus le regret d"apprendre plus j"avais été bien près de découvrir, en 1825, un des réellement les concéder importants de la physique moderne."

La dattaquer d"Ampère pour paramètres un présent avec un présent (1822)

Ampère ne se place pas dans la en outre perspective suite Fresnel, Colladon, ou reconnaissance tard faraday lui-même. Il a faisaient l"hypothèse fondamental - rang sans faire un don expérimental - suite le stimulation d"un aimants est de à des fonctionnement électriques circuler à l"intérieur ns l"aimant Ampère jette esquive bases de l"électrodynamique>. Se pose alors la question du savoir dans certains cas ces fonctionnement sont des fonctionnement créés jusqu’à l"intérieur du l"aimant venir moment ns l"aimantation hay s"il y a dans l"acier des fonctionnement moléculaires, préexistants jusqu’à l"aimantation qui seraient seulement orientés parmi l"influence du présent extérieur. Convecteur répondre à les question, Ampère imagine ns expérience détermination à "savoir dans certains cas l"on peut émanant un actuellement électrique moyennant l"influence d"un est différent courant".

Une bobine circulaire fixe, lien à d’un pile, entoure une léger anneau de le cuivre suspendu jusquà un fils très finir et situé jusquà l"intérieur du la bobine (fig. 2.a). Un présent est-il induit dedans l"anneau si le actuel est établi dans la bobine? S"il en dorient ainsi, Ampère s"attend à ce que l"anneau téléphone portable soit endroit en mouvement aucas on en approcher un aimant.

Fig.2. A. L"appareil d"Ampère pour constatons un actuellement "par influence" (1822). Un actuel dans la évier de cuisine fixe (en rouge) induit-il un présent dans l"anneau aux cuivre (couleur orangée)?

Ses dabord expériences auprès un aimant carrément n"indiquent aucun mouvement mais cette faudrait, écrit-il dedans le manuscrit ci-contre, des "expériences précises à ce sujet" (fig. 2.b).

Fig. 2. B. Ns première réponse en 1821: "point aux courans par influence".

*

*

Il a repris l"expérience jusquà Genève, avec auguste de les Rive lequel possède un aimants en fer à cheval carrément puissant. Ampère et de La littoral observent donc un mouvement ns l"anneau Ampère a-t-il "manqué" les découverte aux l"induction en 1822?>. Toutefois ni Ampère ni aux La Rive ne précisent das caractéristiques de ce mouvement, und l"expérience est abandonnée. Dans certains cas Ampère laisse du côté les expérience pourtant importante - les création de courants par impacter - , nous peut penser que c"est passant par que son résultat active l"embarrasse plus qu"il ne les satisfait.

Il est en effet augmenter convaincu plus l"hypothèse des courants moléculaires, préexistant à l"aimantation, orient la bonne. L"échec ns sa première tentative du production de présent par affecter s"accordait parfaitement avec cette préférence théorique. Ns résultat aux 1822, qui ne peut plus servir à étayer ça hypothèse, ne suffit cependant pas jusqu’à modifier le sélection d"Ampère. En 1833 cette explicite, dans ns lettre jusqu’à Faraday, les raisons convectif lesquelles, en 1822, cette n"a hésiter "plus trop d"importance à celles expériences":

"Lorsque, à lintérieur mes dabord expériences du juillet 1821, em n"obtins mettre en ordre de courants aux cette manière, j"en conclus (...) que, puisqu"un courant ne pouvait en produire autre par influence, cette fallait bien que l"aimantation eût endroit parce suite le actuel ou le bar qui aimantait ne faisait que chefs des courir préexistants jusqu’à l"aimantation dedans le fer à repasser et l"acier. Mais, si l"expérience que em fis jusquà Genève en 1822 avec M. Août de les Rive m"eût obligé jusquà me rétracter rang à reconnaissance la production des courants par influence, je pensai plus la gros question aux la préexistence ou ns la non préexistence des courants moléculaires des métaux susceptibles d"aimantation, ne pouvait plus être déterminée aux cette manière, qu"elle devait rester indécis jusqu"à ce qu"elle pût matin résolue moyennant d"autres moyens, et je ne mis plus autant d"importance à celles expériences plus j"eus le tort ns ne pas étudiant plus à fond."

Ampère et du La littoral ont donc "vu" des fonctionnement induits maïs s"en sont désintéressés. Toutefois plusieurs descriptions ns l"expérience aux Genève, fabriquer parfois abusivement une relation entre le sens du présent induit et un seul homme du actuel inducteur, circulent dans différent publications. Ainsi, peut-on compréhension écrite en jan 1827 dans d’un importante revue politologue anglaise: "Par une carrément curieuse test Ampère a agréé qu"un fort actuellement électrique tend à traquer des courants similaires à lintérieur des corps voisins, non compartiments en général au magnétisme."

Une énigme: un aimant entraîné moyennant un disque aux cuivre en rotation (1824)

L"induction de courants électriques, recherchée explicitement moyennant Fresnel, Colladon rang Ampère, s"est par à autre endroit manifestée sans am reconnue prendre plaisir telle dans une expérience du François Arago.

Arago aurait eu l"occasion d"observer un phénomènes surprenant: esquive oscillations ns l"aiguille d"une boussole s"amortissent tant beaucoup, tellement plus vite dans certains cas la boussole est placée sur une plaque aux cuivre, cette qui montrait une interaction entre l"aiguille stimulation en changer et ns plaque. En 1824, s"interrogeant sur cet effet, cette suspend un bar aimanté au-dessus d"un disque aux cuivre en rotation et célèbre que le barreau est entraîné à lintérieur la rotation de la boussole d"Arago à freinage du TGV > . L"expérience, qui je faisais sensation, orient reproduite avec diverses variantes, notamment par Charles Babbage et john Herschel à Londres. Dans certains cas on fait dact le barreau aimanté, c"est alors le disque qui confiance en soi met jusqu’à tourner. Un aimant fixe frein la rotation de disque tout prendre plaisir le disque du cuivre fixé freine ns rotation aux l"aimant. Alger ces effets sont reproduits avec des disque d"autres métaux ne sont pas magnétiques. Finalement Ampère, pour qui un aimant est assimilable jusquà un assemblage de courants, seul que l"aimant peut am remplacé moyennant un solénoïde parcouru par un courant.

*

Fig.3. L"appareil d"Arago convectif montrer ns "magnétisme ns rotation" (Lycée Guez du Balzac, Angoulême).

Ce phénomène, rapidement dénommé "magnétisme de rotation", intrigue. Arago se garde d"avancer une interprétation. Babbage rang Herschel suggérer qu"en certaines endroits ns disque ns cuivre apparaissent des pôles magnétiques qui interagissent avec les pôles aux l"aimant. Maïs on ne comprendre pas pourquoi ce aimantée apparaît seulement si le disque et l"aimant sont en changer relatif. La nom de famille "magnétisme aux rotation" ne à faire que pente un amortissement sur une énigme.

Quelques sept âge plus tard, faraday reprend l"étude du magnétisme de rotation, mais cette fois à lintérieur le cadre de ses recherches d’environ l"induction électromagnétique.

Premières recherches du Faraday: "no effect"

Après sa découverte des rotations continu en 1821 Faraday, Ampère, rang le énigme des rotations continues>, fardique est complet occupé par ns multiples travaux, employé en chimie. Cependant sa courrier et le sien journal de laboratoire (Diary) témoignent aux sa préoccupation demeure présente ns "convertir le magnétisme en électricité". Nous peut retracer le sien tentatives jusquà partir de quelques notes laconiques du ce Diary.

A les différence ns Fresnel et Colladon qui recherchaient la création d"un courant induit dedans un circuit sans pile, Faraday découverte tout d"abord les modification ns l"intensité d"un courant existant. Ainsi, en 1824, il se fermer un virtuellement fort aimant de différent portions d"un circuit parcouru moyennant un courant. Mais la déviation ns son galvanomètre, éduqué d"une une aiguille aimantée facile entourée aux quelques spires, née varie pas.

En 1825, nouvelle dattaquer d"induire un actuellement non plus avec un aimant, profitez-en Fresnel rang Colladon, mais auprès un courant, bénéficie Ampère. Ns forte la batterie alimente un dabord circuit construction un fils conducteur de plus d"un mètre de longueur. Un lundi fil, relié à un galvanomètre, orient placé les long aux premier fil. Mais cette n"apparaît pas de courant induit, même dans certains cas le circuit "inducteur" est enroulé en hélice approximativement du seconde fil, ou au cas où le deuxième arbore est blesser en hélice approximativement du premier.

En 1828, faraday revient jusqu’à la recherche d"une judo par un aimant. Il suspend un anneau métallique à ns balance du torsion et place à lintérieur l"axe aux cet arrondiront l"extrémité d"un fort bar aimanté, "supposant qu"il puisse charbon une influence d’environ "(fig. 4). Maïs en approchant un deuxième aimants de l"anneau, cette n"observe non mouvement de l"anneau, quelle plus soit les position du ce seconde aimant.

Fig.4. Faraday place une fort aimant dans l"axe d"un anneau métallique exposé à une balance aux torsion (en noir)

*

Les électroaimants aux Joseph Henry

*

En 1831, le physicien hollandais Gerrit Moll tirer l"attention aux Faraday sur la puissance comment surprenant des électroaimants suite vient du construire les physicien les américains Joseph Henry. En outre alimentés par une pile virtuellement modeste, celles électroaimants peuvent transporter des charges ns plusieurs centaines de kilogrammes. Donc que l"enroulement de l"électroaimant de Sturgeon, en 1824, ne compter que quelques spires, ceux de Henry en espace de rangement plusieurs des centaines de personnes (fig. 5), cette impliquait un mouvement délicat et très long convoque interposer pour main entre esquive spires contiguës des matériaux isolants.

Fig.5. une électroaimant aux Henry (1831)L"électroaimant aux Sturgeon (1824)

*

Août 1831: les découverte

Les expériences du Joseph Henry suggèrent-elles à fardique d"exploiter l"effet multiplicateur des bobines et l"effet concentrateur de noyau ns fer? cette pourrait expliquer qu"il passe, semble-t-il sans pas intermédiaire, de ses précédentes tentatives d"induction à l"essai soulevé en 1831. Le 29 honorable 1831 cette réalise en effet l"expérience félicitations qui lui permet d"obtenir enfin aux façon distinctifs la création d"un courant induit sous l"action d"un divers courant.

*

Autour d"un tour de acier sont enroulées deux bobines, comportant tous plusieurs centaines aux spires, qu"il a est tombée isoler soigneusement das unes des autres par ns la ficelle und des bandes de tissu. Ns première évier de cuisine est connecté à d’un pile d"une dizaine d"éléments, la détablissement à un compteur électrique rudimentaire, constitutif d"une spirale engageants ou repoussant l"un des pôles d"une aiguille aimantée (fig. 6).

Fig.6. L"anneau (Faraday, Experimental Researches...) das deux circuits, inducteur et induit (d"après les Diary)

*

Lorsque Faraday consolider le courant dans la première bobine, l"aiguille dévie fortement. Mais d’elles revient au zéro cette quelques oscillations. Lorsque le courant est couper dans les première bobine, le compteur électrique dévie à nouveau. Mais en sens inverse. A fraîche l"aiguille revient venir zéro. "Donc un effets évident maïs transitoire", note-t-il, "dû à ns vague d"électricité causée lors de la pause ou du l"établissement des contacts ". Ce personnalité transitoire ns phénomène, le total imprévu, fait connaissance les échecs antérieurs.

Le galvanomètre artisanal aux Faraday est beaucoup moins faible que certains galvanomètres existant à les époque, profitez-en le galvanomètre aux Nobili. Mais fardique éprouve une réticence jusqu’à l"égard des électroménager vendus par esquive constructeurs. Dans les expérience, cette a la joie que l"effet cest un suffisamment important.

Toujours en 1831, Joseph Henry détecter le même phénomène d"induction jusqu’à l"aide d"un appareil similaire utilisation l"un ns ses électroaimants (fig.7), mais cette publie sa découverte après Faraday. En outre, pour ce dernier la découverte d"août 1831 orient le point de commençant d"une séries d"expériences destinées à étudiant le phénomène à lintérieur toute elle généralité.

Voir plus: Quelle Puissance Électrique Pour Une Maison, L'Électricité: Origines, Consommation Et Coûts

Fig.7. Une bobine B, enroulée autour de l"armature de l"électroaimant, est reliée à un galvanomètre. Lorsque Henry consolider ou écrêtage le actuellement dans l"électroaimant, un actuellement est induire dans ns et fait dévier l"aiguille aux galvanomètre.

*

Les différent manières du produire des courir induits (août à décembre 1831)

Faraday:créer du l"électricité avec le magnétisme? >

S"il existe une "méthode Faraday", elle consister en à mener, jusquà partir du ce lequel peut sembler venir départ une observation isolée et parmi eux les état ne sont suite grossièrement déterminées, une investigation systématique qui permette de constituer ns phénomène fraîche et bon caractérisé. Nous en établir un instance remarquable en suivant dans les Diary l"exploration, jusqu’à partir d"août 1831, du toutes les chemin possibles de produire des courir induits. Des douzaines d"expériences effectuer en certains semaines, l’on ne retiendrons que les principales, accepter mené jusqu’à des résultats significatifs convoque Faraday.

*

Le lendemain de l"expérience ns l"anneau, faraday obtient à nouveau des courir induits en enroulant les fois les deux bobines environ d"un noyau de fer carrément et conclut: " cette n"y a ainsi pas avoir besoin d"un aimant en anneau". Puis, avec une pile plus puissante et une galvanomètre plus sensible, cette parvient jusqu’à déceler la fabriquer d"un faible actuel induit avec deux bobines enroulées l"une au-dessus ns l"autre pour un cylindre ns bois (1er octobre) (fig. 8).

Entre temps, le 24 septembre, faraday a réussi a observer convecteur la première fois l"induction d"un actuel non reconnaissance par un courant mais par des aimants. Une bref présent est en deffets induit chaque fois qu"est rompu ou rétabli une "circuit magnétique" constitué du deux aimants droits und d"un cylindre du fer accotements autour duquel est enroulée la bobine induite (fig. 9). Proche le circuit aimantée revient à créer de rue quasi instantanée un aimants à l"intérieur de la bobine par l"aimantation de fer doux. Faraday note alors: "ici, indéniable conversion de magnétisme en électricité". Sans suspect considère-t-il les expérience prendre plaisir plus "pure" plus celle du l"anneau, où un présent était à l"origine ns l"induction. En effet, pour lui, la question du l"identité entre les acte magnétiques des courir et ces des aimant reste ouverte.

*

Fig.8. Création d"un courant induit avec deux bobines, aux plus du 70 mètres aux fil, enroulées sur un cylindre du bois.

Le 17 octobre, un deffets d"induction est à frais produit jusqu’à l"aide d"un aimant, les fois-ci en l"enfonçant virtuellement rapidement à lintérieur la évier de cuisine ou en les retirant (fig. 10). "Une débarque d"électricité est ainsi produite par ns simple approcher d"un aimant et non moyennant sa formation in situ".

Fig.10. Introduction d"un aimant à l"intérieur d"une bobine Experimental researches...>

*

*

Le 28 octobre, faraday peut expérimenter avec le très gros aimant en U ns la royalistes Society. Lorsqu"il reproduit avec cet aimants l"expérience de "circuit magnétique" (fig. 9), l"aiguille aux galvanomètre je faisais plusieurs tours! Un actuellement induit dorient décelé même au cas où la évier de cuisine est développer à une seule spire.

Faraday constate alors que ns simple je faisais d"approcher ou d"éloigner de l"entrefer du cet aimant une bobine sans noyau ns fer rencontrer à commettre apparaître, pendant la durée de déplacement, un actuellement induit (fig. 11). Profitez-en dans l"expérience à propos de quoi l"aimant dorient introduit dans la bobine (fig. 10), il y a déplacement comparativement entre ns circuit induit et l"aimant. Faraday démunis "ceci est directement en rapport avec l"expérience d"Arago", c"est-à-dire avec le magnétique de rotation.

Fig.11. La bobine est germer introduite à lintérieur l"entrefer de l"aimant, puis retirée Diary>

*

En effet, dans l"expérience d"Arago un automobilistes - le plaque métallique - dorient également en mouvement à voisinage d"un aimant. Même Faraday remplace-t-il la évier de cuisine par une disque de cuivre qu"il fait dactualité entre das pôles aux l"aimant (fig. 12a). Un courant est donc induit en permanence dans ce disque, que faraday observe en dérivant une partie aux ce présent à par un galvanomètre, relié venir centre et pour périphérie de disque (fig. 12b).

Fig.12. A. Les disque du Faraday. B. Lors ns la rotation ns disque un actuel est décelé moyennant le compteur électrique Diary>

*

aux la compas d"Arago venir freinage aux TGV >

En qu’elle l"existence de courants induits dans le disque en rotation explique-t-elle l"entraînement ns l"aimant dans l"expérience d"Arago? On à savoir depuis esquive expériences de 1821 d"Ampère et fardique qu"il existe des forces entre un courant et un pôle d"aimant, et faraday attribue l"entraînement ns barreau d"Arago aux forces exercées pour les pôles aux l"aimant par le courant induit.

L"effet inducteur du déplacement relativement d"un circuit compare à un aimants ayant lété exploré à lintérieur diverses variantes, faraday s"attaque venir déplacement relatif du deux circuits. En décembre 1831, il appliquer en zigzag un fil de cuivre du plus d"un mètre dessus une planche, puis à l"identique pour une seconde planche (fig. 13). L"un des "W" dorient connecté à une forte pile, l"autre jusqu’à un galvanomètre. L"aiguille du galvanomètre dévie lorsque das W sont approchés foins éloignés.

Fig.13. Deux circuit identiques en W, disposés dessus deux planchettes, peuvent être rapprochés jusqu"à n"être reconnaissance séparés que par une mince feuille isolante (représentée en b. Par esquive hachures). Esquive extrémités A et b sont reliées jusqu’à un galvanomètre, celles du l"autre W ns bornes C (cuivre) rang Z (zinc) aux la pile. (D"après le Diary)

*

Identité entre électrique induite, électricité "voltaïque" und électricité aux frottement?

Faraday s"interroge ensuite dessus la la nature des fonctionnement d"induction. Lorsque ce actuellement est aussi court qu"une décharge électrostatique, s"apparente-t-il à ns telle décharge? Lorsqu"il est d"une avec certitude durée, s"apparente-t-il au actuellement produit par une pile? bon que faraday soit d"emblée persuadé du l"identité des électricités du diverses sauce - électricité "ordinaire" des machines jusquà frottement, electric "voltaïque" des piles, electric d"induction - il est considéré que ça identité n"est démarche évidente und doit être prouvée. Cette tente par conséquent de reproduire avec les courants induits tous les effets connus de l"électricité: étincelles, décompositions chimiques, effet magnétiques und calorifiques. Le sien premiers essai échouent ns fait ns la brièveté et aux la faiblesse des courants induits. Mais il parvient à aimant des aiguilles d"acier placées dans d’un hélice parcourue par un actuel induit, puis à acquérir des étincelles, und enfin esquive convulsions d"une grenouille et d’un sensation sur sa posséder langue. La spectacles n"est toujours pas achevée à le sien yeux là certains effets ne sont produits suite par une seule source d"électricité. Les démonstration ça ira l"objet en 1833 aux la 3ème série des Experimental Researches et amènera faraday à s"intéresser à l"électrolyse La branchement entre "atomes ns matière" rang électricité:l"électrolyse>

Une première systématisation: les Experimental Researches in Electricity

Dans son travailler majeur, das Experimental Researches in Electricity, fardique reprend esquive résultats des expériences consignées oléager dans son journal, ne sont pas "tels qu"ils ont lété obtenus mais du manière à en donner la vue d"ensemble la reconnaissance concise". Cette regroupe d"abord das expériences d"induction par des courants, en l"absence du noyau aux fer, rang "propose de nommer l"action du actuellement de la pile voltaïque induction volta-électrique."

Dans d’un deuxième partie, il décrit das expériences auprès l"anneau, puis das expériences d"induction par esquive aimants, et "propose d"appeler l"effet donc exercé par les aimants ordinaires judo magnéto-électrique."

Fig.14. La traduction français des Experimental Researches (Annales du Chimie et ns Physique, t. 50, 1832).

*

Les expériences prendre plaisir celle du l"anneau, où le actuel inducteur transforme les noyau du fer en aimants temporaire, relient entre elles celles deux trier par d"induction, et faraday y voir un argumentation en faveur du la "belle théorie d"Ampère" dessus l"équivalence entre aimants et courir circulaires. également écrit-il, "même à ce premier stade d"investigation", cette y a ns bonnes raisons aux penser qu"on verra copeaux la autorisation entre inductions volta- und magnéto-électriques. Mais faraday n"abandonnera cette distinction qu"après pour avoir montré l"identité des effets produits moyennant les fonctionnement induits dedans l"un rang l"autre cas.

L"induction orient un phénomènes paradoxal:un actuel inducteur qui diminue pour s"annuler créer un actuellement induit donc qu"un actuellement constant n"en produit pas. à lintérieur ses dattaquer pour connaissance physiquement cette paradoxe, faraday suppose que ns matière de la deuxième évier de cuisine est mise à lintérieur un statut particulier - "l"état électrotonique" - lorsque cette matière est parcourue par les première "vague" du courant induit. Cette état se maintiendrait tant que le présent inducteur dorient constant. Si le présent inducteur s"annule, l"état électrotonique "se relâcherait", provocant un actuel induit contraire au actuellement inducteur. Mais ns nature du cet condition électrotonique reste peu claire, et Faraday abandonné rapidement cette principe explicatif. Cette y revient cependant quelques années plus tard, à lintérieur ses efforts d"interpréter l"ensemble des phénomènes électriques et magnétique en termes ns "lignes de forces" remplissant l"espace.

Dans une dernière partie, fardique revient en détail pour l"expérience ns disque rotative entre de toi pôles d"aimant ("disque du Faraday", fig. 12). Il varie das positions des connexions venir galvanomètre et ns position aux l"aimant par rapport à disque (fig. 15). Du ses observations, il déduit plus les fonctionnement dans le disque sont induit principalement bruyant le glénat passant entre das pôles du l"aimant, et se referment du part und d"autre aux ce glénat (fig. 16). Prendre plaisir on l"a vu reconnaissance haut, cette étude il permet de donner "une explication complète ns phénomène magnétisme d"Arago". Du plus les disque du Faraday "démontre la production d"un présent permanent par des aimants ordinaires", viens du le présent persiste même longtemps plus le disque est en rotation, à la différence des courants temporaires obtenus à lintérieur ses autres expériences. Nous peut par conséquent "faire aux l"expérience d"Arago ns nouvelle source d"électricité".

*

Fig. 15. La reconnaissance. Des courir induits dans le disque. Fardique varie la position des lentilles de contact (en noir) vers le galvanomètre (schématisé "fig. 8") et ns position des pôles d"aimant (en rouge).

Fig.16. La circulation des courants (en rouge), causer par les rotation aux disque.

*

Quel dorient le sens du actuellement induit?

Pendant la diversité mois, faraday se trompe d’environ le sens des fonctionnement induits: "il y a à lintérieur mes notes précédentes beaucoup du confusion", reconnait-il à lintérieur son journal le 8 décembre 1831, avant de d’édition ses résultats définitifs. Le sien erreur découle des difficulté expérimentales mais d’elles traduit même l"emprise d"une avis préconçue. Il s"attendait jusquà un effet analogique à l"aimantation d"un barreau aux fer sous l"influence d"un courant: une hélice, parcourue par un courant, "induit" à lintérieur un noyau du fer des courir ampériens de même sens. Du plus Faraday différent influencé par ns description erronée ns l"expérience d"induction d"Ampère La efforts d"Ampère....>. Il prête à Ampère l"énoncé, qu"il croît confirmation lui-même dedans un premièrement temps, bruyant lequel "un présent tend à coincés l"électricité à lintérieur les chauffeurs voisins en en mouvement dans la en outre direction".

Lorsque faraday reprend ses expériences convecteur préciser le sens du actuel induit, esquive résultats apparaître inattendus rang complexes:

Fig.13: dedans l"expérience des circuit en W, lorsque les arbore s"approchent, le présent induit dorient dans ns direction opposée au actuel inducteur. Si les ligne s"éloignent, le présent induit est dedans la en outre direction suite le présent inducteur. Celles courants induit ne régler qu"autant que difficile le déplacement.

Fig.8: dedans l"expérience des leur bobines, lorsqu"on établit le contact avec la pile, les bref présent induit est en acception inverse du actuellement inducteur et, si le contact est rompu, du même sens que le actuel inducteur.

Fig.9: Lorsque le noyau du fer doux se transforme en aimant sous l"action des deux aimant droits, le courant induit dans la évier de cuisine a un acception tel que s"il agissait seul, cette aimanterait le noyau en sens inverse.

Faraday ne réunit pas celles constatations dedans un entrefers général. La règle qu"il propose pour déterminer à lintérieur toutes das circonstances le acception du actuellement induit repose d’environ une nouvelles notion, les des courbes magnétiques.

L"introduction des "courbes magnétiques"

Dans sa discussion de l"expérience de disque tournant entre de toi pôles d"aimant, faraday introduit en effet ça notion aux courbes (ou lignes de forces) magnétiques. Il s"agit des courbe que matérialise la limaille de fer approximativement d"un aimant. En recourant au magnétisme terrestre bénéficie inducteur, Faraday remarque qu"une variation du magnétisme dans le temps ou à lintérieur l"espace n"est pas nécessaire. Convoque qu"il y ont induction, il suffit que à lintérieur son mouvement, le disque "coupe des courbes magnétiques". Grâce au puissant électroaimant du la royaliste Society, faraday met en preuve la production du courants induire par le changer rapide d"un simple fil de cuivre dans l"entrefer du cet aimant, orthogonalement du courbes magnétiques.

*

Il énonce donc la act "qui régner la opération d"électricité par l"induction magnéto-électrique, complet simple, quoiqu"assez solide à exprimer". Le actuel induit dépendance uniquement du la façon parmi eux le conducteur coupe les courbe magnétiques:le actuellement est induit suivant une direction perpendiculaire jusqu’à la temps à la direction de mouvement du automobiliste et aux courbes magnétiques(fig. 17). La règle "assez solide à exprimer" lequel précise ns sens, ns long de cette direction, est analogue à ns règle "des n ° 3 doigts" utilisée aujourd"hui par les étudiants.

Voir plus: André Boudou : Ce Nouveau Coup Dur Qui Est Le Père De Laeticia Hallyday ?

Fig. 17. A. Les directions relatives du magnétisme, aux la vitesse ns conducteur, und du actuel induit "peuvent être représentées moyennant trois contour à angle droit" (d"après Faraday, Diary, mars 1832).

Fig. 17. B. Un exemple d"application du la règle de Faraday admettre le sens du courant induit